Auteurs présents

Eric Bertrand

Eric Bertrand

Juke-Box (Morvenn)

Souchon évoque « les chansons de Prévert », Gainsbourg « le vertige d’Alice de Lewis Carroll », Renaud « le bistrot des copains, Barbara « les landes grises de Verlaine » ou Brassens les « quelques vers de maitre François. Les chansons sont des hologrammes, des palimpsestes et des petites madeleines : elles bruissent de mots et de rencontres, elles font danser les silhouettes et les époques et donnent à savourer une dosette de temps retrouvé. Elles se glissent en nous, comme des pièces dans un juke-box, font résonner des échos, réveillent des textes, des souvenirs et encore des chansons. Elles accompagnent les saisons de l’existence, interpellent, interrogent. Elles sont le miroir de la vie et de notre nature profonde. A travers l’évocation des grandes chansons du répertoire de Julien Clerc, mais aussi de Gainsbourg, Cabrel, Brassens, Brel, Ferré, Delpech, Souchon et bien d’autres, l’auteur évoque, sous la forme de petites fables, le pouvoir irrésistible de ces « disques » qui continuent de scintiller sur la platine.

Le Coffre de Rimbaud (Morvenn)

Avant de quitter l’Éthiopie, le poète Arthur Rimbaud confie à son compagnon du désert, Djami l’Ancien, un coffre qu’il lui demande de tenir caché pendant plusieurs générations et d’attendre le vingt et unième siècle pour que son descendant, Djami le Jeune, le ramène à son pays d’origine, à Charleville où la ville en émoi se réjouit du retour au pays de « l’homme aux semelles de vent ».
Quel secret le coffre de Rimbaud dissimule-t-il ? Si le contenu est bien concret et renvoie à des épisodes surprenants de la vie mouvementée du poète, il est aussi spirituel dans la mesure où le migrant Djami, mêlé à la foule des migrants de la Corne de l’Afrique, découvre une parole et un message bien vivants.

Bertrand couv

Éric Bertrand est né à Metz, en Lorraine. Dans le cadre de ses recherches sur V. HUGO, il part deux ans dans les Highlands d’Écosse. Il y écrit son premier livre, « la route, la poussière, le sable », autofiction inspirée de son tour des États-Unis en auto-stop. Professeur au lycée Vieljeux à La Rochelle, il coanime depuis de nombreuses années un atelier de théâtre et écrit des pièces pour ses élèves qui revisitent Swift, Shakespeare, Pirandello, Tennessee Williams, Kérouac, Serge Gainsbourg : « Ma Rue de Verneuil »… Il écrit également des fictions, et deux essais sur Victor HUGO. Sa dernière pièce mise en scène par Camille GEOFFROY est sur le thème de la téléréalité et son roman, « le Coffre de Rimbaud » vient de sortir chez Morvenn Editions.

Bibliographie

Chez Aléas :

- « La Route, la Poussière et le Sable » : récit (1993)

- « Loft History 2084 » : théâtre (2003)

- « Le Tennessee Club » : théâtre (2004)

- « Nouvelles pour l’été » : nouvelles (2005)

- « Le Ceilidh » : théâtre et récit (2006)

- « le Ponton » : théâtre (2007)

- « Pour y voir Clerc » : récit autobiographique (2008)

- « L’Organisme » : roman (2010)

Chez Alter éditions :

- « Les Cent tours de la Lanterne Magique » (avril 2012).

- « De Nantes à la Rochelle sous la bannière des fées » (mai 2012)

- « Jack Kérouac, sur la route et sur les planches » en numérique : théâtre (avril 2013)

Chez Morvenn Editions

- Ma Rue de Verneuil : roman et théâtre (2014)

- le Coffre de Rimbaud : roman (2016)

Chez Ellipses :

Deux ouvrages consacrés à l’œuvre romanesque de Victor Hugo en exil sont parus

- « Les Travailleurs de la mer » (2000)

- « L’Homme qui rit » (2003)

- « Petite Histoire des personnages de roman » : ouvrage collectif (2008)

Articles dans la revue « les Cahiers Pédagogiques » (N°476) de décembre 2009 : « Simenon et La

Rochelle », « le grand amour du Petit Prince » et « émotions esthétiques » (N°492) de novembre 2011.

Article (CRDP d’Amiens) : « Pour enseigner l’histoire des arts » (2010)

Site internet : http://www.ericbertrand.fr




Tweet



Flux rss