Auteurs présents

Philippe Bichon

Philippe Bichon
Carnet de route Ouzbékistan Tadjikistan
BichonCouv

Après l’Ethiopie (Prix Pierre Loti en 2015), Philippe Bichon publie son neuvième carnet « brut de voyage » dans une édition fidèle au carnet original. Réalisé lors d’un voyage seul de 2 mois en 2013 (un mois en Ouzbékistan puis un mois au Tadjikistan) le carnet de route alliant croquis, aquarelles, récit et témoignages des personnes croisées, offre un regard sur ces deux pays d’Asie Centrale.

L’Ouzbékistan possède un patrimoine architectural très riche avec ses fameuses cités turquoise de la Route de la Soie : Samarcande, Boukhara et Khiva. En tant que voyageur indépendant, au-delà de la carte postale, l’auteur a pu se rendre compte de certaines réalités d’un régime totalitaire. Heureusement, depuis le décès du président Karimov fin 2016, un vent de changement et d’ouverture semble souffler sur le pays. Un peu trop touristique désormais, le pays offre moins d’aventure que son pays voisin.
Le Tadjikistan l’a séduit par ses paysages de montagne, des monts Fan au Pamir, véritable désert d’altitude, en passant par la vallée du Wakhan, face à l’Afghanistan. Dans ce pays, où le persan a perdu ses arabesques pour s’écrire en cyrillique, le globecroqueur a retrouvé l’hospitalité persane qui l’avait tant séduit en Iran, que ce soit dans le Wakhan ou chez les Kirghizes du Pamir.
Le carnet une fois de plus fut un formidable passeport tout au long du voyage, pour favoriser la rencontre et l’échange.

Carnet de route Ethiopie (Prix Pierre Loti 2015)

Philippe Bichon pour son huitième carnet de route vous propose de découvrir l’ETHIOPIE du bout de son pinceau. Réalisé lors d’un voyage seul de 7 semaines en 2011, son carnet de route alliant croquis, aquarelles, récit et témoignages, nous offre un regard sur ce pays au-delà des clichés et des idées reçues. En découvrant à l’Est Harar la musulmane, l’auteur retrouve l’ambiance des ses dernières escapades au Yémen. C’est en parcourant la route historique du Nord que se révèle l’Abyssinie des hauts plateaux avec en point d’orgue, Lalibela et ses églises monolithes enterrées. Le dessin sur le vif a là encore généré de bien belles rencontres dévoilant toute l’hospitalité de ce peuple digne et fier de son histoire.

«On n’est pas dans un de ces beaux livres sur papier glacé à la maquette et au calibrage professionnels, mais bien dans le carnet de route encore plein de sable d’un amoureux du voyage ; un ami qui vous aurait prêté pour un temps ses précieuses notes, uniques et personnelles».
Libération – nov. 2014

Bichon Ethiopie couv

Le regard et les crayons affûtés par ses années en agence d’architecture, Philippe Bichon aime découvrir le monde un carnet à la main et seul, pour être au plus près des gens. Dessiner permet de mieux s’imprégner des lieux, de rencontrer la population autrement. Plus qu’un journal, le carnet devient un lien, un moyen d’échange avec les gens croisés sur la route.

Ses carnets «bruts de voyage» fidèles aux originaux, où le récit côtoie croquis et aquarelles, séduisent le public par la spontanéité du récit et des illustrations. Devant l’enthousiasme croissant du public, il a depuis décidé de se consacrer à ses carnets de voyage. 

 

Parus chez BleuEditions : Carnets de route « brut de voyage » :

- Carnet de route «brut de voyage » Ethiopie – 2014

- Carnet de route «brut de voyage » Birmanie – 2012

- Carnet de route «brut de voyage » Yémen – 2011

- Carnet de route «brut de voyage » Petit Tibet (Ladakh & Spiti) – 2010

- Carnet de route «brut de voyage » Iran – 2009

- Carnet de route «brut de voyage » Inde : Madhya Pradesh & Benares – 2006 – EPUISE

- Carnet de route «brut de voyage » Inde Rajasthan – 2005

- Carnet de route «brut de voyage » Egypte & Petra – 2004

Paru chez Elytis : Iran, petit passeport pour le monde – 2013

Pour en savoir plus : www.globecroqueur.com




Tweet



Flux rss