Auteurs présents

Jackie Bosveuil

Jackie Bosveuil

1668 La Mort d’Andromaque (Amalthée)

— Monsieur !… Monsieur !… Réveillez-vous !…
— Quoi… Qu’est-ce ?… Il y a le feu ?…
Louis éprouvait quelques difficultés à s’extirper des bras de Morphée.
— Monsieur – il reconnut la voix de Mâche-Dru –, on vient de nous faire connaître qu’une demoiselle Du Parc serait décédée ce soir et que monsieur de La Reynie souhaiterait que vous prissiez l’affaire en main séance tenante.
— Du Parc ?… Marquise ?… Morte ?…

Louis de Villard était totalement abasourdi par la nouvelle. Marquise Du Parc ! Comment admettre que cette comédienne qu’il avait admirée dans Andromaque, que cette femme splendide, dont Molière lui avait parlé quasi amoureusement, ait aussi subitement disparu ?

Des bas-fonds de Paris aux coulisses du pouvoir, l’enquête entraînera le jeune inspecteur de la Lieutenance générale de police dans une folle aventure. Il côtoiera grands de ce monde, empoisonneuses célèbres et messes noires ; gagnera l’amitié sincère d’une princesse royale et la tout aussi féroce inimitié de quelques hauts personnages ; obtiendra la reconnaissance du roi et de son ministre Colbert… pour enfin apprendre ce qu’est la raison d’État.

1668 la mort d'Andromaque

L’auteur

Comédien professionnel, c’est à travers le théâtre et les tournages de films et téléfilms qu’il a découvert l’ile de Ré.

Auteur de pièces de théâtre, seul ou en collectif, traducteur et adaptateur, plusieurs de ses textes ont connu une belle carrière sur les planches.

« 1668, La Mort d’Andromaque » est son premier roman édité et peut revendiquer sa filiation avec l’écriture théâtrale puisque c’est en écrivant un spectacle sur un épisode de la vie de Molière que l’idée lui en est venu.

 




Tweet



Flux rss