Auteurs présents

Emmanuelle de Boysson

Emmanuelle de Boysson

Les Années Solex (Héloïse d’Ormesson)

Alsace, 1969. Lors d’un séjour chez ses grands-parents, avec Camille, sa cousine dévergondée, Juliette rencontre Patrice, adolescent rebelle dont elle tombe follement amoureuse. Leurs vacances riment avec insouciance, s’y mêlent les dernières notes de l’enfance que l’on voudrait ne jamais oublier. Pourtant, dès la rentrée, Juliette doit choisir entre son désir d’émancipation et les codes étriqués de son milieu. Cette idylle ne restera-t-elle qu’une belle échappée ?
Hymne à la fureur de vivre, Les Années Solex célèbre l’âge de tous les possibles. Pantalons pattes d’eph, foulards indiens, musique pop… autant d’évocations délicieusement nostalgiques qui ressuscitent une génération avide de liberté.

eho_deboyssonc

 

Balzac amoureux (Editions Rabelais)

Privé de tendresse maternelle, Balzac a toujours rêvé d’une femme protectrice et confidente, grande dame fortunée, ange, démon ou courtisane. Celles qui ont embelli son existence jouent un rôle essentiel dans ses romans dont le titre est souvent un nom féminin.  Un tiers des histoires de la Comédie humaine leur est dédié. Laure de Berny, vingt-deux ans de plus que lui, son premier amour, lui inspire le Lys dans la vallée, Laure d’Abrantès, la veuve du maréchal Junot, la Femme de trente ans, et la Marquise de Castries, qui s’est refusée à lui, la Duchesse de Langeais.  Après avoir tant rêvé de se marier, il ne jouira de son bonheur avec Mme Hanska que quelques mois avant sa mort.  Balzac connaît les secrets des femmes, leurs souffrances, met en scène leurs amours coupables, les peint mal mariées, humiliées, adultères…Tout en étant leur plus grand défenseur. 

De Boysson couv

 

EXPOSITION SUR BALZAC EN 2016 À la Maison de Balzac sur le thème : « Balzac et les artistes » (juin-septembre)

 

Le Bonheur en prime (Editions Flammarion)

Depuis trente ans, Gaspard est le majordome de Jules Berlingault, vieux monsieur loufoque et richissime qui décide, sur un coup de tête, de lui léguer sa fortune. Mais rien ne va plus dans son immeuble : querelles de palier, déprimes, couple en crise… Jules se prend d’affection pour ses voisins, Patrick, Rose, Antoine, Luna, et les invite à l’île de Ré pour les vacances de Pâques.

Après une arrivée explosive, il leur propose un incroyable marché : s’ils parviennent à prouver qu’ils sont heureux en restant unis, ils hériteront de tous ses biens.

Dès lors, Gaspard, le narrateur à cran, n’aura de cesse de faire capoter cette comédie du bonheur. Entre doutes, duplicité et jeux de rôle, ses nouveaux amis se plieront-ils aux lubies de ce cher Berlingault, à la fois Pygmalion et farceur ?

Une folle parenthèse où la fantaisie est une invitation à se dépasser. Un roman optimiste qui nous rappelle que le bonheur est un pari sans risque.

Couv LeBonheur en prime

Emmanuelle de Boysson est journaliste à Version Femina. Elle est aussi auteur de livres à succès et de romans historiques dont une trilogie se déroulant dans le monde si mystérieux du XVIIe siècle où les femmes avaient aussi leur mot à dire. Elle est présidente du prix de la Closerie des Lilas, qui récompense une romancière de langue française.




Tweet



Flux rss