Auteurs présents

Véronique de Bernonville

Véronique de Bernonville

Le Goût amer de la trahison

Le grand réalisateur Olivier Moll propose à l’écrivaine Diane de Bélange un film sur sa vie et lui demande d’y tenir son propre rôle.

Lorsqu’il lui présente Cassandre, sa doublure jeune, Diane est frappée par la ressemblance. Troublante.

Elle ressent une attraction immédiate pour la jeune fille.

Et si cette rencontre n’était pas seulement le fruit du hasard ?

Les secrets, les mensonges et les trahisons sont des maux silencieux qui rongent l’âme. Leur découverte peut amener à la catastrophe ou au contraire à une révélation.

Véronique de Bernonville a publié également deux romans et un recueil de nouvelles sous le nom d’épouse d’Anthonay. Certains bouleversements dans sa vie l’ont décidée à faire ce choix, ce roman marque donc un tournant décisif. L’écriture s’en ressent et prend une forme plus intimiste, plus personnelle.

L’intrigue se situe à l’île de Ré. Sa terre d’enfance.

Raphaël a l’air d’un ange

En 2012, le prix Nobel de médecine récompensait une découverte majeure sur les cellules souches, qui offrait aux homos le rêve d’avoir un jour LEUR PROPRE ENFANT BIOLOGIQUE.

Et ce jour est venu

Marc et Raphaël Falonie sont mariés depuis douze ans et ils sont parfaitement heureux. Rien ne semble manquer à leur bonheur. Pourtant, lors d’un cocktail parisien,  Raphaël va être séduit par le discours d’un brillant généticien et son offre incroyable :  concevoir leur propre enfant biologique, pas celui de l’un ou l’autre – ils n’auront pas ce choix cornélien à faire – mais bien la fusion de leurs gènes, comme pour les couples hétérosexuels. L’idée ravit Raphaël, alors que Marc est plus réticent mais se laisse entraîner par amour pour son ange dans ce qui va devenir une véritable aventure semée de pièges et d’embûches.

De cette union naîtra une petite fille : Aurore.

Une petite fille pas comme les autres…

L’action de ce thriller d’anticipation médical se déroule en 2031 à Bouliac, près de Bordeaux. L’histoire romanesque de ces deux homos sert de cadre à une manipulation génétique qui, loin d’être de la science-fiction, se réalisera plus tôt qu’on ne le croit. Est-ce souhaitable ? Inquiétant ? L’être humain est-il au commencement d’un changement de son mode de procréation ? Que va nous réserver le XXIe siècle ? L’auteure soulève toutes ces questions et nous emporte dans une épopée à la fois philosophique, policière et amoureuse au cours de laquelle le lecteur découvrira les bouleversements d’un siècle en pleine mutation et de la vie tranquille des deux protagonistes.

Extrait :

Après le départ des Falonie, le professeur Niteine s’était assoupi quelques minutes dans son grand fauteuil de bureau ergonomique. Ce sont de petits coups saccadés sur la porte qui le réveillèrent.

Il ouvrit un œil endormi et bredouilla d’une voix encore ensommeillée.

— Qui est-ce ?

— C’est moi !

— J’arrive… une minute.

Il s’extirpa de son siège et s’avança nonchalamment vers l’entrée. Il ouvrit à un homme qui entra en trombe dans la pièce. Il était très grand, massif même. Il se tenait légèrement voûté et portait une barbe blonde aux reflets dorés, des sourcils broussailleux de la même teinte et une longue blouse blanche un peu ample lui donnait une allure de professeur de physique du siècle dernier.

— Je viens de croiser nos cobayes, ils ont l’air radieux… mais je voulais savoir ce que tu leur avais dit exactement ? lança-t-il à Niteine sans préambule.

— Je ne comprends pas, Paul, leur dire quoi ?

— Tu sais bien ce que je veux dire, et je suis inquiet…

 

Depuis le primaire, j’adore lire. Après avoir dévalisé la bibliothèque de mes grands-parents, j’ai étudié la littérature à La Sorbonne, mais je n’avais pas pensé à écrire. Pour moi, les écrivains étaient des personnages sérieux et inaccessibles. C’est mon mémoire de fin d’études qui me met le pied à l’étrier, le cheminement est trop long à expliquer ici, mais en 2016 je sors mon premier roman et depuis le virus de l’écriture m’a contaminée. Le Goût amer de la trahison est mon troisième roman. Date de sortie approximative Mai/juin 2022.

Bibliographie

Les Évènements aléatoires, thriller psychologique, 2016, Rebelle ; autoédition 2020.

Raphaël a l’air d’un ange, roman, 2019.

L’Insoutenable fragilité de l’être, recueil de nouvelles, 2020.

 




Tweet



Flux rss