Auteurs présents

Jacques Toubon

Jacques Toubon

Je dois vous dire (Stock)

Inspiré par son expérience politique exceptionnelle, Jacques Toubon prend la parole pour nous alerter sur la dérive des valeurs de la République. Les tentations identitaires envahissent le débat, crispent les votes et menacent notre socle de l’Etat de droit : le temps est venu de la lucidité et de la mobilisation.

Jacques Toubon a été député et maire du XIIIe arrondissement, garde des Sceaux, ministre de la Culture et de la Francophonie, et, pendant six ans, il a exercé la mission de Défenseur des Droits, institution indépendante qui protège les droits des citoyens. Il y a combattu les discriminations qui sclérosent la France et permis des avancées juridiques majeures.

Le travail qu’il a conduit pour l’égalité de tous dans la société et devant la loi est plus que jamais d’actualité. Ses convictions fortes en faveur de l’immigration : elle est et a toujours été une chance pour notre pays grâce à la force assimilatrice des valeurs républicaines. Mais aujourd’hui l’universalité des droits de l’homme, l’idéal républicain de mixité des sexes et des classes sont battus en brèche au nom des communautarismes. L’identité est devenue une valeur plus forte que l’égalité, et elle se glisse partout : dans le repli nationaliste, dans les mouvements identitaires, jusque dans les luttes contre les discriminations, aussi paradoxal que cela puisse être. L’école, dans ce contexte, peut-elle encore jouer son rôle d’intégration ?

Jacques Toubon n’est jamais défaitiste, gardant en tête cette phrase de Saint-Exupéry : « Nul ne peut se sentir à la fois responsable et désespéré. » Il est encore possible de se ressaisir et de se tourner avec espérance vers l’avenir. Il s’agit de restaurer le principe qui gouverne notre constitution : le respect des droits et des libertés individuelles. Mais aussi de construire la solidarité des souverainetés.

Jacques Toubon a été député à l’Assemblée nationale et au Parlement européen, maire du XIIIe arrondissement de Paris de 1983 à 2001, ministre de la Culture de 1993 à 1995, puis garde des Sceaux de 1995 à 1997 ; il a présidé le conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, et a été le Défenseur des Droits de 2014 à 2020. Il est avocat au Barreau de Paris, conseil dans un cabinet international.

 

 




Tweet



Flux rss